Comment se débarrasser des puces sans intoxiquer nos chats ?



Voici le retour des beaux jours, et avec lui celui des puces ! Si votre chat se gratte de façon inhabituelle ou si vous repérez de petits points noirs dans son pelage (des crottes de puces), c’est le moment d’agir. Les produits anti-parasitaires traditionnellement utilisés (colliers, pipettes, spray) fonctionnent plutôt bien pour éradiquer les puces, cependant ce sont des insecticides chimiques, et ils ne sont pas sans danger, pour les animaux comme pour les humains. Par chance, il existe des alternatives efficaces pour se débarrasser des puces sans prendre le risque d’intoxiquer nos chats. Parmi celles-ci une en particulier : la terre de diatomée.
 

La terre de diatomée : qu’est-ce que c’est ?

La terre de diatomée se présente comme une poudre très fine, formée à partir des fossiles d’une algue microscopique. Son action sur les insectes est mécanique, et elle permet de tuer les puces et leurs larves grâce aux bords tranchants des diatomées. C’est une alternative naturelle aux traitements chimiques, et totalement inoffensive pour nos animaux de compagnie et les humains.
 

Comment la choisir ?

Il existe deux types de terre de diatomée, à ne pas confondre. D’une part, il y a la terre de diatomée calcinée, qui est utilisée pour les filtres à piscine. Celle-ci est toxique. D’autre part, il y a la terre de diatomée amorphe, de qualité alimentaire. C’est bien entendu exclusivement de la seconde dont nous devons nous servir pour éradiquer les puces.
 

Comment procéder ?

Pour éliminer les puces du pelage du chat, déposez délicatement entre ses poils une petite quantité de terre de diatomée, en particulier aux endroits où vous avez repéré des puces (cou, base de la queue). Les puces sont tuées dans les 48 à 72 heures.
Pour une action efficace, il est également important de traiter l’environnement, en particuliers en disposant de la terre de diatomée sur les lieux de couchage du chat. Le lendemain, passez l’aspirateur pour éliminer toute trace de poudre.
L’opération est à renouveler deux semaines plus tard, lorsque les larves sont susceptibles d’avoir éclos.
 

Les précautions à prendre

La terre de diatomée est très fine et volatile. Il faut faire bien attention de ne pas l’inhaler ou de la faire inhaler au chat. Pendant les applications, il vaut mieux porter un masque et des gants. Sur le chat, il faut agir avec précision et parcimonie, et prendre garde à ne pas lui en mettre dans les yeux ou dans les oreilles.
 
Peu connue, la terre de diatomée est une alternative aux insecticides chimiques à la fois économique, écologique, naturelle et sans danger.
 
Karine Olivier
comportementaliste, spécialiste du chat
éthologie appliquée pour animaux de compagnie
diplôme reconnu par l’Etat
 
© tous droits réservés
  

Cela peut vous intéresser aussi :

Faire identifier son chat, pourquoi est-ce indispensable ?
Comment aider mon chat lorsqu’il fait chaud ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *