Mon chat est trop gros : que faire ?

s_91983398

La question du surpoids est une inquiétude fréquente et légitime chez les propriétaires de chats. En effet, une surcharge pondérale peut être à l’origine d’importants problèmes de santé chez nos amis félins. Néanmoins ce n’est pas une fatalité ! Voici des recommandations simples pour éviter à votre chat de grossir ou pour l’aider à maigrir s’il est déjà un peu trop enrobé.
 

Un accès à la nourriture en libre service

Pour éviter la prise de poids, mettre son chat à la diète n’est pas la solution, bien au contraire. Comme je vous l’ai expliqué dans un article précédent, le chat mange une quinzaine de repas pas jour. Si on le rationne en lui proposant un ou deux repas quotidiens, il aura tendance à engloutir sa portion et perdre ses capacités à ressentir la satiété.
 
A l’inverse, si le chat a sa nourriture en libre service et à volonté, il grignote tout au long de la journée, et ne mange que ce dont il a besoin. La plupart des chats sont tout à fait capables de réguler leur prise alimentaire.
 
Paradoxalement, avoir de la nourriture en permanence à disposition peut suffire à faire maigrir un chat qui a été rationné. Bien sûr, cette ré-éducation peut prendre un peu de temps et nécessite d’accepter une prise de poids temporaire, étape classique avant que le chat apprenne à se réguler correctement.
 

Une alimentation de qualité

Il est primordial de veiller à fournir au chat une nourriture adaptée, c’est-à-dire une nourriture riche en protéines d’origine animale et pauvre en glucides. Pour cela, lisez attentivement les étiquettes des produits que vous achetez.
 
Pour calculer le taux de glucide des croquettes, c’est facile, il suffit de suivre cette formule : 100 – (taux de protéines + taux de matières grasses + taux de cellulose + taux de cendres + humidité) = taux de glucides. Idéalement, le résultat obtenu doit se situer en dessous de 20.
 
Dans tous les cas, il est conseillé de privilégier une alimentation humide (pâtée, sachet fraîcheur, ration ménagère, etc) à une alimentation à base de croquettes. Constituée en grande partie d’eau, l’alimentation humide donne plus rapidement au chat un sentiment de satiété. On peut également ajouter à sa gamelle des morceaux de courgettes cuites. Très peu calorique, la courgette calera encore davantage le chat, et certains raffolent de ce légume !
 

Le faire bouger

Tout comme l’humain, pour ne pas s’empâter, un chat a besoin de faire de l’exercice et de se dépenser.
 
Dans la nature, le chat passe une grande partie de son temps d’éveil à la chasse, afin d’obtenir sa nourriture. A l’inverse, nos chats domestiques reçoivent leur repas sans fournir le moindre effort, et c’est mauvais pour eux. Pour parer à ce problème, vous pouvez troquer les bols classiques contre des gamelles ludiques. Ces dernières permettent de faire « travailler » le chat pour qu’il ait accès aux aliments.
 
Il est important également que vous jouiez tous les jours avec votre chat, en particulier s’il n’a pas d’accès à un jardin.
 
Avec ces quelques consignes et de la patience, votre chat devrait retrouver son poids de forme. Cependant, gardez à l’esprit qu’une prise de poids peut être le signe d’un problème de santé ou de comportement. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire ou un comportementaliste en cas de doute.

  
Karine Olivier
comportementaliste, spécialiste du chat
éthologie appliquée pour animaux de compagnie
diplôme reconnu par l’Etat
 
© tous droits réservés
 
 

Cela peut vous intéresser aussi :

Le syndrome du tigre, qu’est-ce que c’est ?
4 accessoires pour chat inutiles ou dangereux
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *