Pourquoi les chats dorment-ils autant ?



On aime les regarder dormir, nos chats de maison, et on s’émeut de les voir si détendus dans leur sommeil, souvent dans des poses improbables qui font la joie des réseaux sociaux. Mais derrière cet abandon et ce bien-être évident, pourquoi ce besoin de dormir autant chez nos amis félins ?
 

Les chats, de gros dormeurs

Un chat adulte et en bonne santé passe en moyenne 14 à 16 heures par jour à dormir. Pour nous, les humains, qui dormons 7 à 9 heures par jour, cela paraît beaucoup. Et c’est vrai que, dans le règne animal, le chat fait partie des gros dormeurs. Cependant, le record de sommeil revient au koala, qui dort 22 heures sur 24 heures. A l’autre bout du spectre, on trouve la girafe qui, elle, ne dort que 2 heures sur 24 heures !
Si les chats dorment beaucoup, ce n’est pas par paresse, comme on l’entend dire parfois, mais par nécessité. Aussi, pour comprendre pourquoi les chats dorment autant, remontons le cours de l’histoire…
 

Aux origines de la domestication

 
Il y a 10 000 ans environ, les ancêtres sauvages de notre chat domestique vivaient dans les régions du Croissant fertile, et ils se sont rapprochés des humains lors de la sédentarisation et du développement de l’agriculture. En effet, les humains ont commencé à entreposer des stocks de graines et de céréales, qui ont attiré les petits rongeurs. La présence de ces petits rongeurs a elle-même attiré des prédateurs, comme les chats. Pour protéger leurs récoltes, les humains ont compris quels bénéfices il y avait à tirer des chats, et les ont encouragé à rester dans les villages. C’est ainsi que débuta le compagnonnage entre l’homme et le chat, chacun y trouvant un intérêt.
 

Du chat prédateur au chat dormeur

Les chats ont été recherché et apprécié pour leurs talents de chasseurs, et nos chats de compagnie actuels gardent intact en eux cet instinct de chasse. Selon de récentes études, l’ADN de nos chats domestiques reste très proche de celui de leurs ancêtres sauvages. Le patrimoine génétique du chat a peu évolué et la domestication – si domestication il y a – n’a pas fait disparaître sa nature de prédateur.
Or, la chasse demande beaucoup d’énergie en un laps de temps réduit : il s’agit de guetter les proies, sauter et courir pour les poursuivre, les attraper. Si les chats dorment beaucoup, c’est donc lié à leur nature de prédateur, qui a besoin de récupérer toute son énergie pour la chasse.
 
En résumé, les chats sont de gros dormeurs, car c’est dans leurs gènes de chasseurs !

  
Karine Olivier
comportementaliste, spécialiste du chat
éthologie appliquée pour animaux de compagnie
diplôme reconnu par l’Etat

© tous droits réservés
  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *